Partir au pair

Centre d'Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ)
Centre d'Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ)
Descriptif et objectifs de la proposition
Moins cher que le séjour linguistique, le séjour au pair est une excellente formule pour améliorer votre niveau de langue et découvrir une culture. Il repose sur un échange de services : vous êtes nourri(e) et logé(e) et effectuez, en contrepartie, diverses activités au sein de la famille (garde d’enfants, préparation des repas, ménage...) pour une durée moyenne de 35h par semaine. En échange, une rémunération vous sera versée par la famille.
Durée du séjour
1 à 3 mois
3 à 6 mois
6 à 12 mois
Plus de 12 mois
Précision sur la durée du séjour
À compter du La durée est variable selon vos disponibilités et les besoins de votre famille d'accueil. Ils débutent généralement en septembre/octobre pour une durée de 6, 9 ou 12 mois. Pour les vacances d'été, comptez 1 ou 2 mois.
Type de remontée
Proposition reconduite chaque année
Oui
Séjour individuel ou collectif
Individuel
Comparer
Accompagnement pédagogique et technique
Oui
Précisions sur l'accompagnement
Cours linguistiques (facultatifs).
Prise en charge financière
En partie
Précisez (prise en charge financière)
Si vous partez en Europe, vous bénéficierez d'un logement en chambre individuelle, de prestations pour la famille de 5h max par jour, d'un aménagement de vos horaires de travail pour suivre des cours de langue, d'1 ou 2 jours de repos par semaine (dont au moins un dimanche par mois), d'argent de poche (environ 80 € par semaine) et d'une couverture sociale. En tant que ressortissant de l'Union européenne, votre carte nationale d'identité ou un passeport en cours de validité suffisent pour partir au pair dans un pays de l'UE. Selon le pays dans lequel vous séjournez et selon la formule choisie, les critères de sélection, prestations et prises en charge financières peuvent varier. N'oubliez pas que pour séjourner dans certains pays, vous aurez besoin d'une assurance privée et d'un VISA (Visa J-1 pour les Etats-Unis, Visa étudiant ou Visa Vacances Travail pour l'Australie et la Nouvelle-Zélande). Attention, au Canada, le statut d’au pair n’existe pas : vous ne pouvez partir qu’en tant qu’"aide familiale" et une expérience professionnelle ou une formation d’au minimum six mois est requise. Bien que ces pays soient les plus demandés, certaines agences de placement peuvent vous proposer de partir dans d'autres pays du monde.
Destination
MONDE
EUROPE
ETATS-UNIS
AUSTRALIE
NOUVELLE-ZELANDE
Age minimum
17
Age maximum
30
Cette proposition s’adresse à (situation)
élève
étudiant
en apprentissage
en formation professionnelle
en emploi
en recherche d’emploi
en recherche d’emploi inscrit à Pôle emploi
autre
Conditions particulières (diplômes, nationalité, formalités...)
En tant qu'au pair, vous devrez : avoir au moins 18 ans (ou 17 avec une autorisation parentale), être titulaire du bac ou d'un diplôme de niveau équivalent, avoir de l'expérience avec les enfants (baby-sitting ou soutien scolaire) et un niveau basique dans la langue du pays d'accueil. Si vous partez aux Etats-Unis, le permis de conduire est souvent exigé pour aller chercher les enfants à l'école.
Pratique d’une langue étrangère
Oui
Précisez (langue étrangère)
Il est conseillé d'avoir un minimum de connaissances de la langue du pays d'accueil.
Cette proposition s'adresse à des personnes résidant en
France
Date/Période d’inscription
Au moins 3 mois avant la date de départ envisagée.
Marche à suivre

Si vous désirez effectuer un séjour au pair, deux options s’offrent à vous : passer par une agence ou trouver une famille par vos propres moyens. Si vous passez par une agence de placement, un dossier (questionnaire, lettre de présentation, certificat médical, papiers d'identité, lettres de recommandations, etc.) vous sera demandé. Celui-ci permettra à l'agence d'identifier une famille qui corresponde à vos attentes. Dans un cas comme dans l'autre, vérifiez que le courant passe bien avec la famille avant de vous engager et lisez attentivement les conditions du séjour (nombre d'heures travaillées, jours de repos/congés accordés, rémunération, conditions d'hébergement...) avant de signer votre contrat. Enfin, informez-vous sur la législation applicable auprès du consulat du pays où vous partez et sur l'assurance maladie. N'oubliez pas qu'une assurance accident et responsabilité civile peuvent également vous être demandées.