Visa vacances-travail -NOUVELLE-ZELANDE

Ministère des affaires étrangères et du développement international
Ministère des affaires étrangères et du développement international
Descriptif et objectifs de la proposition
La convention bilatérale relative au programme « vacances-travail », signée entre la France et la Nouvelle-Zélande le 2 juin 1999, a pour but de promouvoir les échanges humains et culturels entre les jeunes ressortissants de 18 à 30 ans des deux pays signataires. Il permet aux jeunes ressortissants de France et de Nouvelle-Zélande de séjourner pendant une durée maximale d’un an sur le territoire de l’autre Etat, à titre individuel, dans le but « d’y passer des vacances en ayant la possibilité d’y occuper un emploi afin de compléter les moyens financiers dont ils disposent. »
Nom du programme auquel cette proposition est rattachée
Programme Vacances-travail
Type de mobilité
Durée du séjour
6 à 12 mois
Précision sur la durée du séjour
À compter du La durée du séjour est de 12 mois maximum, sans possibilité de prolongation.
Type de remontée
Proposition reconduite chaque année
Oui
Séjour individuel ou collectif
Individuel
Comparer
Accompagnement pédagogique et technique
Non
Prise en charge financière
Non
Destination
NOUVELLE-ZELANDE
Age minimum
18
Age maximum
30
Cette proposition s’adresse à (situation)
autre
Conditions particulières (diplômes, nationalité, formalités...)
<p>Cette proposition s’adresse à tout jeune inclus dans ces tranches d’âge, sans condition de diplôme. Toutefois, les conditions suivantes sont requises pour se porter candidat à ce programme : a) avoir des motivations répondant aux objectifs du programme; b) ne pas avoir bénéficié antérieurement de ce programme ; c) être âgé de 18 à 30 ans révolus à la date de dépôt de la demande de visa ; d) être titulaire d’un passeport en cours de validité et en possession d’un billet de retour ou d’un titre de transport vers un Etat dans lequel l’admission est garantie, ou encore de ressources suffisantes pour acheter de tels titres de transport; e) disposer de ressources financières nécessaires (4200 NZ $ pour la Nouvelle-Zélande à ce jour, soit environ 2 400 €) ou des garanties correspondantes pour subvenir à leurs besoins au début de leur séjour. En outre, les participants au programme doivent justifier de la possession d’une assurance couvrant l’ensemble des risques liés à la maladie-maternité-invalidité et à l’hospitalisation dans l’Etat d’accueil pour la durée du séjour. Le nombre annuel de participants français à ce programme est illimité pour la Nouvelle-Zélande. A l'arrivée en Nouvelle-Zélande, les autorités compétentes chargées de l'immigration octroient aux ressortissants français un permis de travail pour une période maximale de 12 mois. Pendant leur séjour, les participants français au programme Vacances-travail peuvent s'inscrire dans un cours de formation ou d'études d'une durée maximale de 3 mois.</p>
Pratique d’une langue étrangère
Non
Précisez (langue étrangère)
La maîtrise de la langue du pays d'accueil n'est pas exigée à l'appui de la demande de visa vacances-travail. Toutefois la maîtrise de quelques rudiments de celle-ci ou de l'anglais est fortement recommandée.
Cette proposition s'adresse à des personnes résidant en
France
Date/Période d’inscription
Toute l'année
Marche à suivre

Les demandes se font en ligne sur le site du Ministère de l’immigration néo-zélandais : www.immigration.govt.nz.

Lors de votre demande, une liste de documents à fournir vous sera communiquée ainsi qu'un formulaire à remplir.

En savoir plus

Pour consulter le texte de l’accord PVT Nouvelle-Zélande, vous pouvez vous rendre sur le site internet suivant :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000582769&dateTexte=

Pour plus d'informations sur le PVT Nouvelle-Zélande et l’expatriation, rendez-vous sur les sites internet suivants :

 

 

 

Et aussi, pour une information globale sur les accords PVT :